Aurons-nous point la paix quelquefois sur la terre ?
Sur la terre aurons-nous si longuement la guerre ?
La guerre qui au peuple est un si pesant faix…
 
Plus de 100 000 morts en deux ans en Syrie et l’impuissance des institutions internationales. Dans une région déjà en profond déséquilibre et dans un monde pour qui l’intérêt des peuples ne semble pas la principale préoccupation, on ne peut que répéter les questions éternelles du poète Olivier de Magny (1529-1561). Le dossier consacré à la littérature de Syrie se compose d’une part de textes écrits pendant la guerre et qui, pour certains, rendent compte de l’insoutenable, mais d’autre part de textes de très grands écrivains qui montrent la richesse d’une littérature encore trop mal connue en France. L’introduction de Golan Haji, sensible et bouleversante, replace la dimension humaine au cœur d’une guerre faite par l’état à son peuple.
Sylvie Germain est l’auteur d’une œuvre très importante, riche et inspirée. Le « Hors cadre » qui lui est consacré comprend les contributions d’universitaires aux Rencontres de Chaminadour à Guéret, en septembre 2012, dont Siècle 21 est partenaire. Une bibliographie complète, qui est aussi un guide de lecture, termine le dossier et aidera les lecteurs qui voudront en savoir plus.
Enfin, des textes inédits autour du thème de l’ennui, depuis la mélancolie d’un dimanche après-midi solitaire au vertige existentiel d’un Baudelaire. Un voyage en prose et en poésie.
Éditorial Sommaire
LA LITTÉRATURE ACTUELLE DE SYRIE
Dossier préparé par Marilyn Hacker et Golan Haji
Golan Haji : Introduction
Ali Jazo : Dis à Ibrahim…
May el-Hafiz : Toutes dans le même bateau
Golan Haji : « Je suis un Kurde intrépide »…    T Télécharger	
Robin Yassin-Kassab : Corps
Lina Tibi : Lumière d’une musique
Maha Hassan : Les tambours de l’amour
Salim Barakat : Mahābād
Hazem Alazmeh : République  
Khaled Khalifa : Les carnets des Bohémiens
Manhal al-Sarraj : Enfance Manh	
Nouri al-Jarrâh : Les sept jours du temps
Rosa Yassin Hassan : Ébène
Saadallah Wannous : L’éléphant, ô roi du temps !
Abdelkader al-Hosni : Au seuil de la porte de mon ami
Zakaria Tamer : Le hérisson
Aref Hamzé : S’il y a une guerre…
Amal Hanano : Les yeux de Homs
Hala Mohammad : À Damas
Lukman Derky : Noirceur
Rasha Omran : Ophélie

HORS CADRE : SYLVIE GERMAIN
Rencontres de Chaminadour, septembre 2012
Bruno Blanckeman : Enchantement et désenchantement…
Marie-Hélène Boblet : « Nous sommes tous d’Athènes »
Lorine Bost : Repriser, ravauder, suturer…	
Milène Stefkovic : « Une présence folle saturée d’absence »
Bibliographie

L’ENNUI
Guy Rohou : L’ennui, tendre ennui
Gabrielle Althen : Poèmes   T Télécharger
François Salvaing : Parenthèse
James Sacré : Quand le poème…
Harri Veivo : La cassette de Brel
Simone Balazard : Les chats s’ennuient…
René Robinet : Dites-nous
Marie-Claudette Kirpalani : L’ennui, si peu
William Navarrete : Les semi-vérités…
Krishna Baldev Vaid : L’arène-famille

CHRONIQUES
En r’venant de l’expo
Jean-Marie Chevrier : Instantanés (Mohamad Omran) 

Paroles gelées
Jérôme Vérain : Toutes les études montrent que…

Passants du siècle
Yves Leclair : Arbrécédaire
Leïla Sebbar : Il tourne le dos…
Christiane Baroche : TGV

Le rien qui perce
Jean Guiloineau : Phonétique linguistique8D981378-1E29-46AF-BC06-ECA078A67D34_files/Kurde%20GH%2023.pdf8D981378-1E29-46AF-BC06-ECA078A67D34_files/Poemes%20GA%2023-2.pdfshapeimage_3_link_0shapeimage_3_link_1
La littérature actuelle
de Syrie 

Sylvie Germain

L’ennui

Illustrations : Mohamad Omran
Mohamad Omran est né en 1979 à Damas où il a vécu et travaillé jusqu’en 2007. Diplômé de la faculté des Beaux-Arts de Damas en 2002, il entre en résistance à partir de 2011. Il vit aujourd’hui à Lyon.
N° 23           Automne - Hiver 2013 Littérature & société