Littérature & société N° 27           Automne - Hiver 2015
Ce numéro 27 de Siècle 21 s’ouvre sur une littérature qu’on ignore encore trop en France, bien que de nombreuses œuvres soient présentes dans des catalogues d’éditeurs. Dans ce dossier, un choix représentatif des prosateurs polonais contemporains de trois générations. Les textes évoquent aussi bien les heures tragiques de la Seconde Guerre mondiale que la nouvelle liberté dans une autre Europe. Des textes à découvrir et à déguster et qui sont promesses et introduction à de futures lectures.
Le dossier consacré à Charif Majdalani, écrivain français d’origine libanaise, reprend les contributions d’un colloque qui s’est tenu à l’École des hautes études en sciences sociales en avril 2014. Une œuvre romanesque déjà riche dans laquelle l’auteur développe un imaginaire nourri de l’histoire et des légendes du Moyen-Orient.
Les fleuves et les précipices ont arrêté les migrations et les transhumances. Sur les premiers ponts jetés au-dessus des vertiges de l’eau et des ravins, comme l’écrit Werner Lambersy, sont passés les soldats, puis les prêtres et enfin les marchands. La civilisation était en marche. Cependant, le pont relie trop souvent deux rives ennemies et quand vient la guerre, on fait sauter les ponts pour arrêter à nouveau les transhumances, pour effacer du paysage celui qui est le maître de l’échange, du passage vers l’autre rive, vers les autres. Il y a ceux que fascine le vide indifférent qui fait la raison d’être des ponts. Le passé est parfois trop lourd et la tentation trop grande. L’autre rive n’est plus une promesse. Mais le pont est fait pour traverser, pas pour sauter… Pont, passerelle, viaduc, des écrivains et des poètes du monde entier évoquent ce que les ingénieurs des ponts appellent ouvrages d’art, éléments clefs des paysages et des relations entre les hommes.
Une lettre d’Afrique du Sud par Breyten Breytenbach, écrivain et peintre sud-africain, qui a passé sept années dans les prisons sud-africaines. Un regard sans complaisance sur l’Afrique du Sud post-Mandela. Que reste-t-il de la nation arc-en-ciel ?
Enfin une lettre de Venise par Roberto Ferrucci. À Venise il y a aussi des habitants et une vie politique.
 
Éditorial (extrait)
Prosateurs polonais contemporains

Charif Majdalani

Le pont

Illustrations : Joanna Concejo
Joanna Concejo, née en 1971 à Slupsk (Pologne), est diplômée de l’Académie des beaux-arts de Poznan. Elle vit en banlieue parisienne depuis 1994. Son travail d’illustratrice et de plasticienne lui a valu d’être invitée à de nombreux salons et de donner de nombreuses expositions, en France et à l’étranger (Corée du Sud, Allemagne, Italie, Portugal). On peut se faire une idée plus complète de son travail en se rendant sur son site : http://joannaconcejo.blogspot.fr/
http://joannaconcejo.blogspot.frshapeimage_5_link_0
PROSATEURS POLONAIS CONTEMPORAINS
Dossier coordonné par Jérôme Vérain, Jolanta Vérain et Pawel Hladki
Jérôme Vérain : Avant-propos
Lidia Amejko : L’aqualoque 
Andrzej Bart : La fabrique d’attrape-mouches
Joanna Bator : Il fait noir, presque nuit
Marek Bienczyk : Transparence
Edward Bolec : Première neige à Rzeszow
Sylwia Chutnik : Atlas de poche des femmes
Jacek Dehnel : Balzacismes 
Michal Glowinski : Ghetto, lambeaux de mémoire
Pawel Huelle : Castorp
Wojciech Kuczok : Somnolence 
Zygmunt Miloszewski : Inestimable
Wieslaw Mysliwski : Dernière donne
Daniel Odija : Chronique des morts
Jerzy Pilch : Les skis du Saint-Père
Marius Sieniewicz : On ne sert pas les juives
Andrzej Stasiuk : L’usine
Olga Tokarczuk : Tendre stock
Magdalena Tulli : Créer des mondes
Szczepan Twardoch : Morphine
Krzysztof Varga : Les copeaux
	
HORS CADRE : CHARIF  MAJDALANI
Colloque à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris, avril 2014
Marie-Thérèse Oliver-Saidi : Présentation
Timour Muhidine : Entretien avec Charif Majdalani    T Télécharger
Dominique Viart	Mémoire vive et commerce des hommes
Daniel-Henri Pageaux : Les archives du Levant de Charif Majdalani
Dominique Combe : L’épique dans les romans de Charif Majdalani
Stéphane Baquey : Caravansérail : roman orientaliste, allégorie nationale, etc.
Marie-Thérèse Oliver-Saidi : Les femmes dans l’univers romanesque de Charif Majdalani
Biographie et bibliographie de Charif Majdalani

LE PONT
Dossier coordonné par Gabrielle Althen et Jean Guiloineau
George Vulturescu : Le pont ou la dictature de l’œil 
Claudette Krynk : Il y a meilleur berceau que les eaux de la Seine
Werner Lambersy : L’ouvrage d’art
Jean Guiloineau : Passerelle du poète assassiné
Jovan Zivlak : Deux poèmes 
Philippe Dagen : Et le pont de chemin de fer se fit œuvre d’art
Zéno Bianu : Passerelle de fortune
Bernard Fournier : Nul ne sait plus
Jean-Luc Despax : Troupeau des ponts
Fawaz Hussain : Le pont de toutes les nostalgies
Gabriel Chifu : Un pont à Oradea
François Salvaing : La noce sur le fleuve
Daniel Pozner : Ponts et quais
Simone Balazard : Le cousin du Guadalquivir
Luc Rouault : Nous sommes des ponts de sel
Thérèse Fournier : Munificence des points kilométriques
Cécile Oumhani : D’une piscine l’autre     T Télécharger
Pierre Carteau et Gilles Fourt : Le pont sur l’Yonne entre Laroche-Saint-Cydroine et Épineau-lès-Voves

CHRONIQUES
Paroles gelées
Jérôme Vérain : Mainstream 

Passants du siècle
Breyten Breytenbach : Lettre d’Afrique du Sud
Roberto Ferrucci : Lettre de Venise, à Paris
Jean-Marie Chevrier : Les quatre cardinaux 
Leïla Sebbar : Journal ferroviaire III
Jérôme Meizoz : Horizonville
Izzet Yasar : Le ciel est à moitié bleu, à moitié arménien
Françoise Clédat : L’épopée virile (mes Grecs)  2 : Esthétique listing
Christiane Baroche : Transports
529AA37E-23C6-48A8-BEBE-C06C15C300D1_files/Majdalani%20TM%2027.pdf529AA37E-23C6-48A8-BEBE-C06C15C300D1_files/Piscine%20CH%2027.pdfshapeimage_6_link_0shapeimage_6_link_1
Sommaire